mot de bienvenue

En l’absence de remède susceptible de soigner cette maladie, 144'300 personnes sont actuellement atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de démence en Suisse. L’âge est le facteur de risque principal de la maladie d’Alzheimer et la longévité de la population suisse ne cesse d’augmenter. Sachant que plus de 30'900 nouveaux cas apparaissent chaque année, ce sont près de 315'400 personnes qui seront touchées par cette maladie neurodégénérative d’ici 2050. Une évolution qui met au défi nos politiques publiques, aussi bien notre politique sociale que l’organisation et le financement de notre système de santé. En 2019, les démences ont engendré un coût de 11.8 milliards de francs, dont 6.3 milliards à la charge du système de santé et 5.5 milliards de prestations et soins non rémunérés assurés par les proches aidants. 

Face à cette situation, que faire ? Peut-on prévenir la maladie d’Alzheimer et autres formes de démence ? Peut-on, par un mode de vie sain, en renonçant à fumer, en pratiquant une activité physique régulière, ou encore en veillant à maintenir une bonne audition le plus longtemps possible, empêcher la survenance de cette maladie ? Les médicaments pro cognitifs tiennent-ils leurs promesses et permettent-ils de ralentir la progression de la maladie ? Quels espoirs peut-on avoir dans la recherche pharmaceutique ? A quel horizon peut-on raisonnablement espérer qu’un vaccin ou un médicament sera disponible ? Quelles sont les méthodes utilisées pour diagnostiquer cette maladie et quelle est l’utilité d’un diagnostic précoce si cette maladie est actuellement incurable ? Quelle réponse la science apporte-t-elle à ces questions ? 

Pour en débattre, Alzheimer Suisse et Public Health Suisse lancent conjointement la première Conférence nationale sur la démence. Intitulée « Prévention de la démence : possibilités et limites », cette manifestation ouvre grand le champ de la réflexion et aborde la prévention de la démence dans une perspective de santé publique.  


**************** 

La Conférence nationale sur la démence est le fruit d’une coopération entre Alzheimer Suisse et Public Health Suisse. Elle vise à jeter des ponts entre la recherche scientifique et la pratique et à apporter un éclairage de santé publique sur les pathologies démentielles.  

En abordant chaque année un aspect différent de cette maladie et en favorisant les échanges interdisciplinaires, cette conférence contribue à améliorer les connaissances en matière de démence auprès du public et des professionnels. Parce que la démence ça nous concerne tous. Parce que vivre bien avec une démence doit être possible.